Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : UNC Alpes Dauphiné
  • : Vie des Sections rattachées
  • Contact

Assemblée Générale

Recherche Article

Pour nous joindre

               

 

La Guerre d'Algérie

2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 17:26

 Pour les Français, trop jeunes à l’époque ou  qui ont tout oublié, voici la liste des attentats du FLN pour la seule métropole durant un mois et demi en 1958

                P. SCHMITT Directeur UNC

 

Fin août 1958 le FLN porte la guerre en métropole
Dans l’intention de s’opposer au référendum sur l’établissement de la cinquième république, pour mobiliser la communauté algérienne en métropole et afin d’inciter la France à garder ses soldats sur le sol métropolitain pour alléger la charge des combattants sur le sol algérien, le FLN a réalisé de nombreux attentats en métropole.

Chronologie des différentes actions du 25 Août au 30 Septembre 1958 en Métropole

25 Août 1958 à 0 heure :
* Marseille et Narbonne : incendie des dépôts pétroliers à Lavéra, La Mède, Saint-Louis, les Aygalades, Cap Pinède, Port de Marseille, Mourepiane.
* Paris : attaque du garage de la Préfecture de police : 3 gardiens de la paix tués.
– Attaque d’une fabrique de munitions dans les faubourgs de la ville : 4 policiers tués.
* Vincennes : 1 brigadier de police tué
* Toulouse : 2 cuves de supercarburant incendiées soit 1.200.000 litres.
* Port La Nouvelle: 10 cuves contenants 8 millions millions de litres de fuel sont la proie des flammes.
* Frontignan : tentative d’incendie de la raffinerie Mobil Oil. 5 bombes découvertes.
* Le Havre : sabotage et incendie à la raffinerie ESSO de Notre Dame de Gravenchon.
* Alès (Gard) : incendie de dépôt de carburant.
* Cagnes sur Mer: sabotage de la voie ferrée, un train déraille.
* Var : incendie de la forêt pour disperser les moyens de secours.
* Paris : voiture de police attaquée. – 03 policiers blessés.
27 Août 1958 :
* Martigues-Lavéra : 1 jeep est attaquée – 1 brûlé.
* Mourepiane : nouvelle explosion – un quatorzième réservoir menace d’exploser. A Mourepiane, plusieurs jours après, des bacs brûlent encore, et l’un d’eux explose. On compte dix-sept blessés ou disparus parmi les sauveteurs.
* Narbonne : une douzaine de réservoirs de carburant en flammes.
* Paris :
– Ivry incendie du dépôt de véhicules militaires. 3 policiers tués, un blessé.
– Gennevilliers : incendie du dépôt de carburant.
– Porte des Lilas : un commando tente de forcer un barrage de police.
– Villa Coublay : tentative de sabotage du terrain d’aviation.
– Un sous officier en permission est assassiné dans le métro.
* Salbris : sabotage de la voie ferrée Paris – Vierzon.

* Vincennes : échec du sabotage de la cartoucherie, un policier tué.

28 Août 1958 :
* Rouen : 4 bases d’essence sous la proie des flammes au Petit Quevilly.
– La raffinerie du Grand Quevilly est incendiée.
* Mourepiane : nouvelle menace, le dépôt toujours en flammes.
* Paris : 1 sous-officier tué, trois autres blessés.
– Une bombe, posée par le F.L.N., est découverte sur la Tour Eiffel.

29 Août 1958 :
* Conflans (seine et Oise) : une usine de papiers abrasifs incendiés.
* Saint Pierre du Perai : Etablissement de forage entièrement détruit.
* Tentative de sabotage du Port du HAVRE.

30 Août 1958 :
* Incendie aux usines SIMCA à Poissy
* 1 militaire tué au métro Montparnasse
* Paris : 2 soldats français assassinés dont un égorgé. Une passante est blessée.
– Tentative de sabotage de l’office d’action économique et touristique.
* Port-Saint-Louis du Rhône- tentative du sabotage contre un dépôt de carburant
* Saint-Maur – une voiture de secours routier attaqué.
* Ales (Gard) : nouvelle tentative de sabotage contre les cuves de stockage de fuel. le dépôt de fuel d’Alés est saboté, mais la tentative de destruction du gazomètre échoue.
* Le Havre : tentative de sabotage de l’usine Des Marais.
* Saint Pierre du Perray : un chantier de forage est détruit.

1er Septembre 1958 :
* Tentative de faire sauter le Rapide. Paris – Toulouse.
* Aérodromes d’ORLY et du BOURGET placés sous haute surveillance.
* Paris : un militaire est assassiné métro Montparnasse.
– Un autre poignardé rue d’Alésia.
– Un dépôt de matériel militaire est incendié rue des Poissonniers.

2 Septembre 1958 :
* Mesures exceptionnelles à Paris ; le Ministre de l’intérieur interdit de circuler aux Nord Africains de 21 h30 à 5h30.
* Incendie criminelle aux usines Simca de Poissy.
* Assassinat à Paris d’un para.
* Un avion est saboté à Orly
.

3 Septembre 1958 :
* Melun – Villaradu – Tentative de sabotage de la base aéronautique d’essais.
* Paris : un soldat français est assassiné rue de Metz.
– Une voiture de police est mitraillée.
* Des explosifs découverts à Marseille.
* Nouveau sabotage d’un entrepôt d’essence à ALES (Gard).

4 Septembre 1958 :
* Lyon : deux postes de polices attaquées – un gardien de la paix blessé.
* Marseille : violente explosion à bord du paquebot  » Président CAZALET « , sept blessés. 1 un mort des suites de ses blesures

6 Septembre 1958 :
* Lyon : le gardien de la paix blessé est décédé à l’hôpital.
– Troisième tentative d’attentat sur un autre commissariat de police à Lyon.
* Bordeaux (gironde) : attentat à la bombe à Bègles à la société Puzfina.
* Paris – Rue de Charenton ( XIIe arrêt) : deux soldats français appelés tués.
* La Boisse (Ain) : attentat manqué contre un centre de E.D.F.
* Echange de coups de feu à la base aérienne de VILLACOUBLAY.
* Lyon : un gardien de la paix tué.
* Drôme : sabotage sur la voie ferrée.
* Grenoble : le sabotage de la poudrière et de l’usine Pechiney est empêché
.
 

8 Septembre 1958 :

* Marseille – Mitraillage contre un dépôt d’essence à la rue de Rove.
* Saint-Etienne : agression contre un policier.
* Paris : deux sous officiers assassinés
* Bégles : des bombes non explosées découvertes au dépôt de carburant.

9 Septembre 1958 :

* Lyon : trois incendies.
* Sabotage d’une voie ferrée dans la Drôme, mitraillages de cafés en région parisienne. * Marseille : explosif aux Ayglades, grenade et dynamite (qui fort heureusement n’explose pas) à l’usine à gaz.
– Charge d’explosifs découverte aux Aygalades.
– Engin explosif découvert dans une autre usine à Gaz.
* Knutange : deux européens égorgés.
* Lyon : la tentative de sabotage de la centrale électrique échoue.
* Villacoublay : la tentative de sabotage de l’aéroport échoue.
* Roanne : deux policiers blessés.
* Elbeuf : 1 policier blessé
.
10 Septembre 1958 :
* Découverte de plastic sur les rails de train Roussillon.
11 Septembre 1958 :
* Paris : Fusillade boulevard de Belleville – 2 gardiens de la paix blessés.
– Faubourg Montparnasse : 1 brigadier poignardé blessé gravement.
* Metz : Un capitaine blessé.
* Paris – Joinville le Pont : 3 militaires blessés.
* Tentative de sabotage sur l’express Lyon – Bordeaux en gare De BROTTEAUX.
* Sabotage en gare de Nimes – Courbessac.
* Lyon : deux agents de police attaqués.
* Sabotage sur la voie ferrée Lyon- Paris.
* Nimes : trois attentats manqués.
* Martigues : deux gendarmes mitraillés.
* Marseille : nombe à la préfecture des bouches du Rhône, trois blessés.
* Paris : 4 Cars de police mitraillés, nombreux blessés.
* Pont sur Sambre et Bussière sur Sambre (Nord) : deux fermes incendiées.
* Entre Milhaud et BERNIS (gard) sabotage signalisation de la ligne de chemin de fer.
12 Septembre 1958 :
* La voie Lyon Genève sabotée.
15 Septembre 1958 :
* Paris : attentat contre le Ministre de l’Information Jacques Soustelle. Un passant tué et trois autres blessés.
16 Septembre 1958 :
* Marseille : 3 attentats – 1 char d’assaut sauté au camp militaire Furon – 1 mort – 5 blessés.
– Le commissariat de police commissariat de la Capelete mitraillé.
– Tentative de sabotage d’un dépôt de pétrole.
– Une bombe dans un colis postal.
* Compiègne : incendies.
* Lyon : attentat à la mitraillette.
* Havre : sabotage des usines Saint-Gobain.
* Paris : fusillade à la rue de Rivoli
– 1 militaire blessé à Ville Parisis.
* Sèvres : attentat contre le commissariat de police – Incendie.
* Auteuil : un car de police attaqué.
* Offlarde (Nord) :incendie de forêt.
* Mourges (Pas de Calais) : mitraillage d’un camion.
* Cour neuve : sabotage contre un camion de gaz butane contenant 35 00 000 litres.
* Pont sur Sambre : incendie de la scierie Hulin.

18 Septembre 1958 :
* Marseille : une bombe découverte.
* Martigues : découverte d’une caisse de munitions dans le port.
* Saint Etienne : un ouvrier est assassiné à coup de pioche.
* Paris : un gardien de la paix tué rue Didot dans le 14 ème arrondissement à coup de revolver.

19 Septembre 1958 :
* Courrières (Pas de CALAIS) : incendie devant le pont de la batterie.
* Toulon : tentative de sabotage 9 navires de l’escadre de la méditerranée. Les sous-marins (DAUPHIN) et le cuirassé (JEAN BART) objectifs des sabotages.
* Paris : une voiture de police mitraillée rue de gravillers.
– Deux blessés par balle avenue de la grande armée.

20 Septembre 1958 :
* Paris : Explosion aux usines Kléber – Colombes à Colombes – 2 ouvriers tués et 28 blessés, dont 7 graves.
* Havre : tentative de sabotage du relais de télévision et des PTT.
– Un car de police attaqué – 1 policier blessé.
* L’Hay les Roses : un car de police attaqué à deux reprises.
* Aulnay sous bois : un inspecteur de police assassiné.
* Lyon : un poste de police mitraillé, 5 policiers et 2 civils blessés.
* Paris : un commissaire de police tué. Le commissaire de police Chenine est découvert dans sa voiture, dans le 7ème arrondissement. Il est ligoté, il a été torturé puis étranglé.

22 Septembre 1958 :
* Paris : une bombe à retardement à la Tour Eiffel et de la RTF.
* Nanterre : attaque de l’usine SIMCA.
* Vitry : alerte à la centrale électrique.
* Aubervilliers : 1 car de police attaqué – 1 policier blessé.
* Metz : 1 sous officier tué.

23 Septembre 1958 :
* Boulogne sur mer : Un car de police attaqué – 1 policier blessé * Marseille : tentative de sabotage contre un dépôt de matériel militaire.
24 Septembre 1958 :
* Alsace : sabotage voie ferrée (rails déboulonnés). * Turin : bombe dans un chargement de voitures en provenance de France. * Boulogne : mitraillage d’un car – 1 policier tué * Bordeaux : 1 brigadier de police blessé
25 Septembre 1958 :
* Chaville : bombe dans le central téléphonique.
* Rouen : attentat manqué contre l’usine à gaz du Grand Quevilly.

26 Septembre 1958 :
* Bourg-Saint-André Andeol Saint-Remetz ( Ardèche) : tentative de sabotage contre la station radar.
* Rouen : commissariat central mitraillé – 2 policiers tués – 3 blessés.
* Paris-Montargis : sabotage de la voie ferrée.
27 Septembre 1958 :
* La Courneuve : attentat à l’usine d’éthylène.
* Bombe dans le train paris Turin.
* Marseille : Une patrouille de gendarmes attaquée.

Partager cet article

Repost 0
Published by ACBIVIERS