Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : UNC Alpes Dauphiné
  • : Vie des Sections rattachées
  • Contact

Assemblée Générale

Recherche Article

Pour nous joindre

               

 

La Guerre d'Algérie

1 juillet 2017 6 01 /07 /juillet /2017 21:51

Ainsi, le Penelopegate n’a pas que nui à François Fillon, il a surtout privé l’électorat de la droite et du centre de représentation. Les délateurs acharnés d’hier sont éliminés ou écartés à leur tour, comme dans un jeu de quilles ; parfois on leur donne de belles béquilles (présidence d’un groupe à l’Assemblée). «L’arroseur arrosé», si plaisamment filmé par les frères Lumière, nous divertit et surtout nous distrait de l’essentiel. «Tel est pris qui croyait prendre», disons-nous avec La Fontaine («Le rat et l’huître»). En allemand, cela s’appelle Schadenfreude, «joie maligne». Comme pour le Prince de Ligne, «l’humeur, l’horreur, l’honneur» éloignent le bipède votant des siennes affaires, celles de la Cité. Comme si ces «révélations» ne suffisaient pas, voilà que l’auguste institution de la rue Cambon dévoile, dans son audit des finances du quinquennat précédent, «l’insincérité» des comptes publics où ancien président et ministres ont rivalisé dans la cosmétologie budgétaire, maquillant tout simplement la réalité des chiffres, partant trompant en toute impunité les citoyens médusés, après avoir été pressurés par une fiscalité démente. Sous la Révolution française, ils auraient été condamnés pour « friponnerie ».

Partager cet article

Repost 0
Published by ACBIVIERS