Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue

  • : UNC Alpes Dauphiné
  • : Vie des Sections rattachées
  • Contact

Formulaire d'adhésion

Recherche Article

Pour nous joindre

               

 

La Guerre d'Algérie

1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 05:04

JOURNÉE NATIONALE D' HOMMAGE AUX HARKIS

 

15ème Anniversaire de la Journée d'Hommage aux Harkis

et à LA REINSTALLATION DE LA STELE "HOMMAGE AUX HARKIS"

 

Vendredi 25 septembre 2015 à 17 heures

Parc Paul Mistral
Entre l'Hôtel de Ville  et  le  Stade de Glace

 

 

25 septembre 2015 - Journée nationale d'hommage aux Harkis
et autres membres des formations supplétives

 

 

Message du Secrétaire d'État Jean-Marc TODESCHINI

Aujourd’hui, en cette journée nationale qui leur est dédiée, nous voici réunis pour rendre hommage aux Harkis et à tous les membres des unités supplétives et assimilées. Par cette cérémonie, la France témoigne une nouvelle fois de toute sa reconnaissance à ces hommes dont le sort douloureux est resté trop longtemps méconnu, oublié, effacé de la mémoire nationale.

Depuis quelques années, cette histoire ressurgit comme un appel au souvenir. En faisant le choix de la France durant la guerre d’Algérie, nombreux furent ceux qui souffrirent de l’arrachement à leur terre natale et d’une installation sur notre sol dans des conditions précaires. Pour ceux restés en Algérie, c’est souvent la mort qui les attendait.

Nous n'oublions pas les sacrifices consentis, les illusions perdues et les souffrances tant physiques que morales.

Le temps ne cesse de nous éloigner de cette histoire mais n’enlève rien à la force de notre hommage aux Harkis et à leurs familles. La Nation tout entière leur exprime aujourd’hui son respect et son indéfectible soutien, conformément à la volonté du Président de la République.

C'est pourquoi il a reçu les associations de Harkis, le 4 juillet 2014, et demandé au gouvernement d'établir un plan d'actions détaillé en leur faveur, présenté par le Premier ministre il y a un an.

Il vise une intégration entière des Harkis et de leurs familles dans la communauté nationale en leur accordant une pleine reconnaissance et une meilleure réparation. C’est une véritable géographie de la mémoire harkie que l’État dessine sur l’ensemble de notre territoire, en apposant des plaques sur les anciens hameaux de forestage, en recueillant des témoignages et en réalisant des expositions itinérantes.

Partout en France s’inscrit dans le paysage et dans l’éternité de la pierre notre message de reconnaissance, de gratitude et de respect à l’égard de ceux dont les sacrifices et la fidélité resteront à jamais dans la mémoire nationale.

 

********************************

Les associations grenobloises de Harkis et de Rapatriés d’Algérie, auxquels s’étaient joints les ancien combattants, dont la section de Biviers – Saint-Ismier de l’UNC, le maire de Grenoble, Éric PIOLE, de nombreux élus se sont retrouvés vendredi 25 septembre 2015 pour la 15° Journée d’ « Hommage aux Harkis ».

Cette commémoration a eu lieu devant la stèle « Hommage aux Harkis », nouvellement réinstallée dans le parc Paul Mistral à Grenoble.

Plusieurs personnes prirent la parole.

Renaud PRAS, directeur départemental de l’ONAC, s’est félicité de cette réinstallation puis il a retracé le parcourt douloureux des Harkis. Eux qui avaient tant apporté à une mère patrie qui les a pourtant abandonnés.

Amar OUADI, Président de AJIR pour les Harkis (Association Justice Information et Réparation), a rappelé l’Histoire tragique des Harkis, les revendications non satisfaites depuis 53 ans malgré les promesses des Présidents de la République successifs.

Ensuite Madame Anne Coste de Champeron, sous-préfète représentant le Préfet, a lu le message du Secrétaire d'État aux Anciens Combattants Jean-Marc TODESCHINI.

L’émouvant Chant des Africains (composé en 1941 par le Capitaine Félix BOYER à partir d’une marche de 1915 de la Division Marocaine) concluait les prises de parole.

Enfin, les présidents d’associations et les élus, saluèrent les nombreux porte-drapeaux. Il est à noter que pour la première fois, il y avait celui de la FNACA.

La cérémonie s’est prolongée devant la stèle par des échanges de souvenirs entre les participants.

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
Published by ACBIVIERS