Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue

  • : UNC Alpes Dauphiné
  • : Vie des Sections rattachées
  • Contact

Formulaire d'adhésion

Recherche Article

Pour nous joindre

               

 

La Guerre d'Algérie

5 septembre 2018 3 05 /09 /septembre /2018 17:20
Hommage à JJ Virecoulon
C'est en Dordogne que JJ.Virecoulon va voir le jour le 28 Février 1936, à Vendoire.
Issu d'une famille modeste, après une bonne scolarité, il s'engagera dans la Marine Nationale le 1er juillet 1952 après un apprentissage de mécanicien.
Très bien noté, il intégrera le centre de formation des apprentis mécaniciens à Rochefort ou il obtiendra la qualification mécanicien hélicoptère et avion.
Il complétera cette formation pendant deux ans au centre d'essai en vol de Hyères jusqu'au début de l'année 1958.
A l'issue de ce premier contrat il s'engagera au titre de la Gendarmerie Nationale le 22 mai 1958 et sera rapidement titularisé le 24 septembre 1958.
Il sera admis dans le corps des sous officiers de carrière le 24 décembre 1958.
Bien que très spécialisé techniquement il prendra part à la guerre d'Algérie et participera à différentes actions de maintien de l'ordre et de combat dans l'Oranie et le Constantinois. Il sera notamment cité le 6 décembre 1960 à l'ordre du régiment par le général Lennuyeux, commandant la 14ème division nord Constantinois:
 
"Jeune gendarme,tireur sur engin blindé,s'est notamment distingué le 23 juillet 1960, au cours de l'action de son peloton contre les éléments rebelles, à la suite de l'attaque d'un véhicule militaire et du  personnel d'une tour entre les postes de Tissenmiran (secteur d'el Milia)
Par la précision de son tir, a contribué à mettre les rebelles en fuite, les obligeant à abandonner sur le terrain ,plusieurs tués, ainsi que plusieurs armes (pistolets mitrailleurs, pistolets automatiques, munitions, tout en permettant de sauver les blessés français et récupérer leur armement."
 
JJ Virecoulon se mariera le 6 mai 1968 avec Yvette Jay, de Tencin (suite à l'autorisation du Colonel commandant la légion de gendarmerie de Marseille, préalable  incontournable!)
Sa haute compétence technique étant reconnue, il sera muté au Centre Administratif et Technique de la Gendarmerie de Marseille. section hélicoptères ou il totalisera des milliers d'heures de vol dans la vérification des matériels après intervention.
Sa haute technicité lui aurait valu un poste à plus grande responsabilité dans l'industrie aéronautique du sud ouest, tant son savoir et son expérience étaient importants.
 
Décoré de la Croix du Combattant, de la médaille de Reconnaissance de la Nation, et de la médaille commémorative de la guerre d'Algérie, son départ laisse un grand vide et une immense peine à son épouse,ses enfants et ses amis.
 
Pierre Chauvet
Pdt UNC Alpes Dauphiné
Partager cet article
Repost0

commentaires