Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue

  • : UNC Alpes Dauphiné
  • : Vie des Sections rattachées
  • Contact

Formulaire d'adhésion

Recherche Article

Pour nous joindre

               

 

La Guerre d'Algérie

5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 14:02

de L' École Militaire de CHERCHELL

 

 

 

Tout au long de son histoire, de 1942 à 1962, l'École Militaire de Cherchell a formé des officiers et sous-officiers en fonction des besoins de la Nation.

 

Cherchell, c'est le nom d'une petite ville située en Algérie, à 90 km à l'ouest d'Alger, sur les bords de la Méditerranée. Fondée par les Phéniciens au IV° siècle avant notre ère, elle devint au début du Ier siècle la capitale de la province romaine de Maurétanie Césarienne sous le nom de Césarée. Cette province s'étendait jusqu'à l'océan Atlantique. Ce n'est qu'à la fin du VII° siècle qu'elle devint arabe après deux siècles de présence des Vandales.

 

Les vestiges de ces différentes civilisations sont nombreux : théâtre, termes, aqueduc, mosaïques, statues d'inspiration grecque.

 

Durant l'occupation allemande de 1940 à 1944 du territoire Français, la suppression de St Cyr et des autres écoles d'officiers de la métropole entraîna le Commandement à créer à Cherchell l'École des Élèves Aspirants. Créée en 1942 après le débarquement des Alliés en Afrique du Nord, cette école avait pour mission la formation des officiers de toutes Armes nécessaires tout d'abord au Corps Expéditionnaire Français en Italie et, ensuite, à la 1ère Armée Française.

 

C'est en 1959 qu'elle reçoit la mission de former la totalité des Officiers de Réserve d'Infanterie.  Des milliers d'officiers et de sous-officiers sortiront de ses rangs. Nombreux sont ceux qui tomberont au champ d'honneur à la tête de leurs hommes.

 

Sa devise latine (clin d'œil avec la Césarée romaine) est « Ducis et tu suscipe curam », ce qui veut dire « Assume toi aussi la charge du commandement ». Le Colonel BERNACHOT, dernier Commandant de l'école, l'expliquait ainsi : « Devise qui marque le caractère même de la vocation et de la condition d'Élève Officier de Réserve. Car, par un choix librement décidé, ils veulent eux aussi assumer la charge du commandement. Ils estiment en effet que celui qui s'est préparé à être un chef civil -pour construire et animer la Cité- doit également être un chef dans le sein de l'Armée pour protéger le pays à l'heure des périls. Son exigence militaire doit aller de pair avec son exigence civile : pour lui, il n'y a qu'une seule manière de SERVIR. »

 

Comme toute unité, l'École de Cherchell a son drapeau. Le 1er septembre 1962, lorsque l'école a quitté l'Algérie qui venait de proclamer son indépendance le 5 juillet, le drapeau a rejoint l'École d'Application de l'Infanterie à Montpellier. Ce n'est que le 19 novembre 2004 que l'inscription A.F.N. 1952 - 1962 lui a été attribuée par le ministre des Armées.

 

Autour de cet événement, l'Amicale Nationale des Camarades de Cherchell Officiers de Réserve et Élèves s'est constituée à l'initiative de Gérard COURTADE, un ancien E.O.R. Le 27 mars 2008, des centaines d'anciens élèves se sont retrouvés pour la 1ère fois à Montpellier autour du Général Hervé CHARPENTIER, Commandant l'École d'Application de l'Infanterie et Commandant Militaire de la Place, pour accueillir avec tous les honneurs ce drapeau chargé de la mémoire de nombreux officiers et sous-officiers qui ont donné leur vie pour la France et de ceux qui gardent depuis cette époque où ils servaient leur Pays des souvenirs à jamais inoubliables.

 

L'Amicale des Anciens Combattants de Biviers était représentée en force par quatre de ses membres : Jacques Bouissou, Pierre Chauvet, Jean-Noël Varenne et Jean-Pierre Versini, tous anciens E.O.R. de Cherchell.

 

 

Au terme de la cérémonie, le drapeau a pris sa place parmi des centaines de drapeaux de l'infanterie exposés avec respect et ferveur au sein du Musée de l'Infanterie de Montpellier.

 

 

Montpellier, le 27 mars 2008

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires