Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue

  • : UNC Alpes Dauphiné
  • : Vie des Sections rattachées
  • Contact

Formulaire d'adhésion

Recherche Article

Pour nous joindre

               

 

La Guerre d'Algérie

21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 12:52



L'Association des Anciens Combattants de Biviers et de Saint-Ismier vient de perdre, courant août, avec beaucoup de peine, un de ses membres, un membre qui avait la particularité d'être une femme. En effet, Madame Liliane Eckern avait été introduite dans notre association par son mari, lui-même revenu de la guerre d'Algérie avec une grave blessure au poumon, blessure dont il est décédé une vingtaine d'années plus tard.
    La mort de son mari, dont Liliane Eckern gardait toujours un souvenir très vif, l'a conduite à faire partie également de l'Association des Veuves de Guerre, au sein de laquelle elle s'est particulièrement dévouée.
  Liliane Eckern a toujours participé intensément à la vie locale par le biais de nombreuses associations (A.V.A.G., Gymnastique volontaire, etc...), dont elle était toujours un membre actif et plein d'entrain. Ses qualités personnelles la faisaient apprécier de tous. Elle était disponible, bienveillante, toujours prête à aider. Elle savait écouter, et elle savait encourager.
    Très sportive dans sa jeunesse, ayant beaucoup voyagé, elle s'était fait beaucoup d'amis... Sa famille et ses amis l'ont entourée et soutenue lorsque, hélas, la maladie l'a atteinte il y a environ un an et demi. Elle en a supporté les épreuves avec beaucoup de courage et une certaine discrétion.

    Dynamique mais réservée, elle ne parlait pas à tout le monde de tout ce qu'elle faisait: c'est pourquoi un certain nombre  de personnes ne savaient pas quelle activité Liliane Eckern a deployée pour les Anciens Combattants et pour les Veuves de Guerre: elles ont pu être étonnées que, lors de la cérémonie funéraire, le cercueil de Liliane Eckern soit recouvert des couleurs nationales: en sa qualité de ressortissante de l'ONAC( Office National des Anciens Combattants) , c'est un  honneur qui lui était dû et qu'elle méritait bien.
¨

                                                                                    Pierre CHIBON

Partager cet article
Repost0

commentaires