Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue

  • : UNC Alpes Dauphiné
  • : Vie des Sections rattachées
  • Contact

Formulaire d'adhésion

Recherche Article

Pour nous joindre

               

 

La Guerre d'Algérie

18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 16:46

Un grand nom de l'intelligence économique vient de disparaître. Le général Pichot-Duclos est décédé mardi après-midi.

Saint-Cyrien de la promotion de 1956, le général Jean Pichot-Duclos a servi en Algérie au 1er REP avant d'accomplir l'essentiel de sa carrière en corps de troupe dans les bataillons alpins. Parallèlement, il a exercé ses talents pendant près de vingt ans dans la mouvance renseignement/langues étrangères. C'est ainsi qu'après son tempSL731765s de capitaine, il a suivi les cours des langues orientales et de relations internationales de "Sciences Po". Par la suite, il a commandé le 27°BCA. En pleine Guerre froide, il a effectué trois séjours en Europe de l'Est, deux à Prague et un à Varsovie comme attaché militaire. Il a passé enfin quatre ans et demi à Strasbourg, où, comme Général, il a terminé sa carrière au commandement de l'Ecole Interarmées du Renseignement et des Etudes Linguistiques, dite EIREL.

Sorti du service actif en 1992, il est entré à DCI - Défense Conseil International - où il a créé une cellule d'intelligence économique, qui a participé activement aux travaux de la Commission Martre. En 1997, il a fondé avec Christian Harbulot l'Ecole de Guerre Economique, l'EGE.

« Le général Pichot Duclos était un homme hors du commun, écrit d'ailleurs Christian Harbulot, le directeur de l'Ecole de guerre économique (lire ici son texte). Contrairement à beaucoup d'autres, il a su dépasser les clivages de toute nature pour bousculer les idées reçues dans le domaine du renseignement militaire lorsqu'il portait un uniforme puis dans le monde civil quand il s'est impliqué dans le lancement de l'intelligence économique en France. Il ne cherchait pas la reconnaissance, il servait son pays. A ce titre, il est un exemple ».


Partager cet article
Repost0

commentaires