Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : UNC Alpes Dauphiné
  • : Vie des Sections rattachées
  • Contact

Assemblée Générale

Recherche Article

Pour nous joindre

               

 

La Guerre d'Algérie

15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 17:33

Les anciens combattants du Dauphiné, auront à coeur de venir rendre hommage à l’ élève-officier André Esprit, l’un des leurs, Dauphinois comme eux, officier exemplaire et authentique héros de la guerre d’Algérie.


 

 


invitation-destot.jpg

 


 

Notre exposition «  La guerre d’Algérie, une exigence de vérité » lui est dédiée.

esprit.jpg

 

 

 

Repost 0
Published by ACBIVIERS
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 17:14

Quelques photos sont rassemblées dans l'album "Ecoles et devoir de mémoire ".

Repost 0
Published by ACBIVIERS
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 22:39

Le 4 février dernier, j’ai effectué un cours de formation historique sur la guerre 14/18 et ceci dans les superbes locaux de la Mairie de Villard-Bonnot.

L’auditoire était composé d’élèves de CM2 et de 6ème des écoles de la commune. Il s’agissait des 15 membres du Conseil  Municipal Jeunes.

Le renouvellement du Conseil Municipal Jeunes venait d’avoir lieu d’où une date éloignée du mois de novembre, mois habituel de ce genre de manifestation.

Comme nous (UNC Dauphiné) le faisons d’habitude, un texte édulcoré pour les jeunes, appuyé par un diaporama adapté a été présenté. La présentation retraçait :

               les grandes lignes des évènements tragiques de cette époque. (1914 à 1918)

               les raisons de cette guerre, en expliquant la situation politique, économique et sociologique  de l’époque

               les alliances des belligérants, (triple alliance et triple entente)

               les forces en présence et les lieux des combats, la guerre de mouvement et la guerre de position (les tranchées et leur cortège de misère)

               le bilan humain et matériel

               l’armistice (le 18 novembre 1918 à 11 h en forêt de Compiègne)

               le traité de Versailles en 1919 et ses conséquences désastreuses avec, pour corollaire, la  seconde guerre mondiale.

La  deuxième présentation retraçait l’histoire du soldat inconnu et le choix du lieu d’inhumation.

L’attention des élèves était très forte si l’on en juge par la qualité et le nombre de questions.

L’organisation parfaite de ce cours était l’œuvre du service scolaire de la Mairie en la personne de Madame ARRADA et de sa collaboratrice Madame BEAUMEL.

Le correspondant local  du Dauphiné libéré, présent sur les lieux, nous a crédités d’un article élogieux.

Etaient également présents : Daniel  Modesto de la Mairie, André Micottis et Philippe Rizzardi de l’UNC Dauphiné et Souvenir français.

Parallèlement au cours de formation, étaient présentés des objets authentiques de l’époque comme des casques, clairon, bidon individuel, fourragère, briquets et médaille militaire avec palmes.

JP Koch                                                                                          

Biviers le 9 février 2012

JPK-photo-1.JPG

JPK-Photo-2.JPG


Repost 0
Published by ACBIVIERS
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 22:21


Est un document constitué de onze règles facilement mémorisables. Dans un contexte d'engagements opérationnels durcis et de restructurations profondes, le code du soldat a toute son importance. Il représente une ligne de conduite pour mettre en œuvre ces 4 principes :
 - accomplir sa mission dans l'excellence professionnelle et la maîtrise de la force,
 - faire vivre les communautés militaires unies dans la discipline et la fraternité d'armes,
- servir la France et les valeurs universelles dans lesquelles elle se reconnaît,
- cultiver des liens forts avec la communauté nationale.

 Chacun, quel que soit sa catégorie ou son grade, se doit de connaître le code du soldat et d'en détenir un exemplaire sur soi. Sous forme d'une petite carte, il permet à tout soldat de développer et entretenir les qualités indispensables à l'exercice de son métier. 

code-du-soldat.jpg

Repost 0
Published by ACBIVIERS
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 20:50

 

cpl-szymkowski.jpg

 

> Les militaires ont été emportés par l'avalanche vers 10H25 alors qu'ils évoluaient en ski de randonnée au niveau de la combe de l'Aiguille noire, sur la commune de Valloire.

> Cinq militaires ont été ensevelis et l'un d'eux est décédé d'un arrêt cardiaque au cours de l'accident, a indiqué le général Hervé Wattecamps, commandant des troupes françaises de montagne. 

> Le militaire décédé, le caporal Szymkowski, appartenait au 2e régiment étranger de génie de Saint-Christol (Vaucluse), de même que les cinq autres militaires ensevelis.

 > Il s'agissait d'un légionnaire de montagne, de nationalité étrangère. Les militaires emportés par l'avalanche « ont été sortis par leurs camarades sur place dans l'attente de l'arrivée des secours », a indiqué le général Wattecamps, qui commande la 27e brigade d'infanterie de montagne


> Les victimes faisaient partie d'un détachement de 19 hommes du 2e régiment étranger de génie qui effectuaient un stage de qualification pour passer le diplôme de chef d'équipe en montagne. "Ce n'était pas des novices", a souligné le général Wattecamps.


> Initialement, les secours avaient fait état de 10 militaires emportés par l'avalanche, dont certains appartenant au 93e régiment d'artillerie de montagne (RAM) de Varces (Isère). "Il y avait bien un détachement du RAM dans le secteur", mais il ne faisaient pas partie des militaires emportés par l'avalanche, a précisé le général Wattecamps.

Repost 0
Published by ACBIVIERS
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 22:43

 

Notre Assemblée Générale s'est tenue ce jour 28 janvier 2012 à la salle polyvalente de Biviers.

Voir les photos dans l'album photos : AG Janvier 2012

http://amicale.acb.over-blog.com/album-2014212.html

 

AG 2011 DL

Article du DL

 

7h30 notre Président, Pierre Chauvet se concentre sur son allocution...

SL735768

 

André Pépin et Pierre Chauvet se synchronisent

SL735774.JPG

 

9 heures, notre Président entame son allocution épaulé par Jacques Bouissou, notre secrétaire Général...

SL735779

Renaud PRAS, directeur départemental de l'ONAC, enseigne de vaisseau à propos de la Marine aujourd'hui et de l'intervention de la France  en Libye.. 

SL735816.JPG

Hubert Bornens, président de l'UDC 74, avait commencé très tôt sa journée pour nous honorer de sa présence, nous assurer de son soutien. Merci Président !    

SL735825.JPG

      Les quatre méritants ( Médaille du Djebel ) de la journée , de gauche à droite : Josette Fontanel, Jean Ducase, Michel Mauguin, Xavier Bertrand.

SL735829.JPG

 

SL735846.JPGSL735845.JPG

 

      Une Assemblée Générale, studieuse, militante, conviviale ! L'année 2012 s'annonce de tous les dangers, nous sommes prêts, déterminés à faire entendre notre voix. Expositions, conférences de haute tenue sont déjà plannifiées.

 

Repost 0
Published by ACBIVIERS
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 16:52

Les cercueils des quatre soldats tués vendredi 20 janvier en Kapisa par un soldat de l’armée afghane dont ils assuraient la formation ont reçu les honneurs militaires devant leurs camarades Chasseurs Alpins du 93ème régiment d’artillerie de montagne.

 

Le chef de l'État a ensuite prononcé un éloge funèbre déclarant notamment : " la France vient d'être victime d'une tragédie. Ne nous trompons pas d'ennemi, ne nous laissons pas aveugler par la colère. L'ennemi, c'est le terrorisme."

 

Il   a décoré les quatre soldats de la Légion d'honneur, à titre posthume puis s'est entretenu, à huis clos, avec les familles des  victimes.

 

Voir les photos dans l'album photos : VARCES

http://amicale.acb.over-blog.com/album-2012570.html

 


 

SL7358763--9-.JPG

 

 

SL7358763--18-.JPG

 

SL7358763--37-.JPG

Repost 0
Published by ACBIVIERS
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 21:26

 

 

Repost 0
Published by ACBIVIERS
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 20:50

AFGAN-4.jpg

DL

 

Quatre soldats français ont été tués et quinze autres blessés, dont huit graves, a indiqué le Ministre des Affaires Étrangères, Alain Juppé.

L’attaque de ce vendredi matin s’est déroulée sur la base avancée de Gwan, dans le Sud de la Kapisa. Les soldats français étaient en pleine séance de footing quand le soldat de l'armée afghane a tiré», a expliqué le lieutenant-colonel Michel Sabatier, porte-parole de l'armée française en Afghanistan.

Les quatre Français tués sont le sergent-chef Svilen Simeonov, 34 ans, du 2e régiment étranger de Saint-Christol (Vaucluse), ainsi que trois militaires du 93e régiment d'artillerie de montagne de Varces (Isère), les adjudants-chefs Fabrice Willm, 43 ans, Denis Estin, 45 ans et le caporal-chef Geoffrey Baumela, 27 ans.

 

Trois militaires issus du 4ème Régiment de Chasseurs de Gap ont été blessés lors de l’attaque mais leur pronostic vital n’est pas engagé. Les militaires ont été évacués sur les hôpitaux militaires de Kaboul et de Bagram.

Le personnel blessé fait parti d’une OMLT (Operational Mentor and Liaison Team). Il s’agit de petits groupes entrainés et spécialisés, dont le rôle est de conseiller et former les militaires de l’armée nationale afghane. 
Leur état de santé est stationnaire. L’un d’entre eux dont l’état est plus grave que les autres a été opéré et les nouvelles sont plutôt rassurantes. Il devrait pouvoir être rapatrié en France avec l’ensemble des blessés », a expliqué à la radio Alpes 1, une source proche du régiment.

Actuellement, une cinquantaine de militaires du 4ème Régiment de Chasseurs, sont déployés dans la vallée de la Kapisa et dans la région de Surobi, située à 70 km à l’Est, de Kaboul. La Surobi, tout comme la Kapisa, sont sous responsabilité française et sous commandement de l’OTAN.

Gérard Longuet face aux cercueils de quatre soldats français tués en Afghanistan, lors d'une cérémonie à l'aéroport de Kaboul (21/01/2012)   Gérard Longuet face aux cercueils de quatre soldats français tués en Afghanistan, lors d'une cérémonie à l'aéroport de Kaboul (21/01/2012) © A.F.P. / J. Saget 

Repost 0
Published by ACBIVIERS
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 08:24

CHALONS-EN-CHAMPAGNE (Marne). Quarante panneaux déclinent la guerre d'Algérie depuis ses origines profondes jusqu'aux accords d'Evian en passant par le sort des pieds-noirs et des harkis. Rendez-vous à l'hôtel de ville.

 

 

« T OUT citoyen a le devoir de mourir pour sa patrie, mais nul n'est tenu de mentir pour elle. » Signé Montesquieu. Un propos intemporel. Et que chacun, ici ou là, peut reprendre pour son propre combat. Une phrase qui résume aujourd'hui la volonté de certains d'en finir avec la désinformation qui travestirait encore ce qui s'est réellement passé durant la guerre d'Algérie. Et c'est bien, en ce début d'année, le vœu des organisateurs qui, en une quarantaine de panneaux, se veulent le plus précis possible dans une exposition sur la guerre d'Algérie. Elle est intitulée « Une exigence de vérité » et elle est présentée à l'étage de l'hôtel de ville. Il s'agit d'une exposition dédiée surtout « à ceux qui se sont battus… ».

>>>>> lire la suite

 

 

L'expo est visible jusqu'au 21 janvier à l'hôtel de ville.

Repost 0
Published by ACBIVIERS