Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue

  • : UNC Alpes Dauphiné
  • : Vie des Sections rattachées
  • Contact

Formulaire d'adhésion

Recherche Article

Pour nous joindre

               

 

La Guerre d'Algérie

5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 12:59

Sortie du 3 juin 2009

 

Ce mercredi, par un temp magnifique, nous étions une soixantaine de personnes à embarquer dans le bus qui devait nous conduire à Valence où nous étions cordialement attendus pour découvrir le 1er régiment de spahis.

Accueillis par le capitaine Chalavon, après café et viennoiseries, le régiment, son organisation et ses missions nous ont été présentés par le LCl Wallaert.

Répartis en 2 groupes nous eu alternativement dans la salle d'honneur une explication détaillée par Mr Jean-François Tixier sur l'historique du régiment, magnifiquement illustrée par de nombreuses vitrines comportant des peintures,des fanions, des étendards, des armes, des mannequins (avec tenue d'époque) et des documents, retraçant le passé de celui-ci. Pendant ce temps, l'autre groupe pouvait voir les véhicules et s'en faire commenter l'utilisation ainsi que l' armement qui les équipe.

Le régiment dispose en particulier de Command car, VAB et  AMX 10RC.

La matinée a été clôturée par l'arrivée avec un discours de bienvenue du Colonel d' Andoque de Sériège, commandant du régiment.

Un apéritif suivi d'un buffet dinatoire appétissant nous ont été servis dans le cercle des officiers qui, tout en étant fort appréciés, ont participé à la remontée du moral des troupes s'il en était besoin.

La qualité de l'accueil qui nous a été accordé, ainsi que la disponibilité du personnel mis à notre disposition pour cette visite ont été remarquables, en particulier durant cette période actuelle de réorganisation des armées avec le volume des charges qui en découle.

L'après-midi fut consacré plus spécialement aux dames qui après avoir subi stoïquement le métier des armes le matin, ont pu découvrir le musée de la chaussure à Romans et pour certaines concrétiser cette visite par des applications pratiques en magasins...

A 18h30, nous étions de retour après avoir passé dans la convivialité et la bonne humeur une excellente journée remplie de découvertes et de souvenirs et concrétisé une de nos valeurs,le lien Armée-Nation.

 

Historique du régiment:

 

« Les escadrons de spahis de l'armée française ont été créés en 1914 par le général Lyautey. Alors que les tirailleurs marocains étaient cantonnés à Beauvais, ils ont longtemps fait la fierté de Senlis.

Le 1er régiment de spahis est créé en 1958 et descend des 1er régiment de marche de spahis marocains et 21e régiment de spahis marocains

Le 1er Régiment de Marche de Spahis Marocains participe activement à la victoire de la Marne. Envoyé sur le front d'Orient, il s'illustre à Pogradec, Skumbi, Bofnia, Uskub et sur le Danube. Ces combats lui valent 5 citations à l'ordre de l'armée et la fourragère aux couleurs de la médaille militaire.

De 1920 à 1927, renommé 1er régiment de spahis marocains, il prend part aux opérations de pacification au Levant. Il y mérite trois nouvelles citations à l'ordre de l'armée et la fourragère des T.O.E.

En 1940 le 1er RSM est stationné en Syrie et fin juin, une partie de son 1er escadron, commandé par le capitaine Paul Jourdier, s'enfuit de Syrie pour rejoindre la Palestine. Cet escadron, au sein des Forces françaises libres, s'illustre en Érythrée, en Syrie(1941). Renforcé progressivement il devient le 1er Régiment de Marche de Spahis Marocains (RMSM) et s'illustre encore à El Alamein (1942), en Tunisie (1943). Le 12 mars 1943, il devient régiment de reconnaissance de la 2e Division Blindée du Général Leclerc. Il participe à la libération de Paris et à celle de Strasbourg. L'un de ses escadrons (le 3e) pénètre l'un des premiers au repaire d'Hitler à Berchtesgaden. Ces nouveaux faits d'armes lui valent trois citations à l'ordre de l'armée, la fourragère aux couleurs du ruban de la Croix de guerre 1939-1945, la Croix de la Libération.

Pendant ce temps, le 1er RMS a combattu lui aussi en Syrie (mais du coté des forces du Régime de Vichy) Renvoyé au Maroc il combat contre les Américains lors de leur débarquement en Afrique du Nord, puis dans l'Armée de la Libération il participe aux combats de Royan en 1945. Il est finalement dissout et fusionné avec le 8e régiment de dragons. Un escadron du RMSM est envoyé en Indochine dès 1945 et ce régiment, redevenu 1er RSM en 1947, est envoyé au Maroc et en Algérie avant de stationner en Allemagne à Spire (Speyer) en Allemagne de 1961 à 1984 au sein des Forces Françaises en Allemagne, 2e C.A.


À la fin de la guerre d'Algérie, lorsque s'est posé le problème du sort des régiments de l'Armée d'Afrique et de leur dissolution, le Général de Gaulle a eu cette phrase célèbre : "on ne dissout pas un Compagnon de la Libération".

Au cours de l'après-guerre il passe de 1er RSM à 1er RS puis 21eRS et de nouveau 1er Régiment de Spahis (1er RS) actuel.

Régiment le plus décoré de l'arme blindée et de la cavalerie, il s'enorgueillit à juste titre des douze noms de victoires inscrits sur son étendard ainsi que l'inscription A.F.N. »

En 1984, le régiment s'installe à Valence.

Il est composé aujourd'hui de 600 hommes (dont 6% de femmes) répartis en 5 escadrons. Le régiment a été engagé sur de nombreux théâtres d'opérations extérieures dont : la Guerre du Golfe, le Kosovo, l'ex-Yougoslavie, le Liban, le Tchad,et la Côte d'Ivoire. Le prochain pourrait être l'Afghanistan.



Partager cet article
Repost0

commentaires