Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue

  • : UNC Alpes Dauphiné
  • : Vie des Sections rattachées
  • Contact

Formulaire d'adhésion

Recherche Article

Pour nous joindre

               

 

La Guerre d'Algérie

18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 13:57

 

LA GUERRE  D'ALGERIE

 

« UNE  EXIGENCE  DE VERITE  »

 

  

Du 22 au 31 octobre prochain, salle du Pré de l’Eau à Montbonnot (Isère), sera présentée l’exposition «  La guerre d’Algérie, une exigence de vérité ». Cette exposition est dédiée à la mémoire d’un combattant dauphinois, André Esprit, tombé au champ d’honneur le 8 mars 1962.

L’inauguration de cette exposition, placée sous le haut patronage de Hubert Falco, secrétaire d'Etat à la Défense et aux Anciens Combattants, en présence de Hamlaoui Mékachéra, ancien secrétaire d'Etat à la Défense et aux anciens  Combattants, aura lieu le samedi 24 octobre à 10h.

 

43 tableaux y seront présentés au public, ainsi qu’une plaquette l’accompagnant. Cette œuvre de mémoire est due à l’UNION NATIONALE des COMBATTANTS, sections du Grésivaudan, de la Matheysine, du Vercors et de la Haute Savoie. Beaucoup de ses réalisateurs ont été acteurs de ce conflit.

Mais pourquoi évoquer cette guerre, et pourquoi cette exigence de vérité?

Près d'un demi-siècle après la fin de ce conflit, les plaies n’en sont pas encore refermées et le contentieux entre la France et l’Algérie loin d’être réglé. Pourtant cette guerre d’Algérie aurait pu connaître un autre dénouement. Aucune fatalité ne la destinait à ce terrible résultat, avec son cortège de massacres, de trahisons et de honte. La « paix des braves » prônée un temps par le général de Gaulle aurait pu réconcilier les adversaires d’hier et permettre une cohabitation entre les différentes communautés. Ce qui était d’ailleurs le vœu de l’immense majorité du pays. Elle a marqué toute une génération[1]. Un million de Pieds-noirs ont dû quitter ce pays en abandonnant tout, leurs biens, leurs souvenirs et leurs morts… Elle a rompu une cohabitation séculaire entre des communautés qui partageaient le même amour pour cette terre. Près d’un demi-siècle après, d’aucuns affirment qu’il n’est toujours pas possible d’aborder sereinement le sujet. Trop d’enjeux s’y rattachent encore, enjeux politiques, mémoriels et émotionnels.

Cette exposition sera complétée par des projections de films documentaires historiques et   par sept conférences de qualité. Elle se veut libre de tout esprit partisan et de toute polémique. Elle entend simplement rappeler l’histoire.



[1]             1 750 000 Français qui y ont combattu et parfois laissé leur vie.

Partager cet article
Repost0

commentaires